LES CHIENS BANDITS
Bienvenue sur le forum des chiens bandits.
Pour accéder à l'ensemble du forum inscrivez-vous et faite votre présentation.
Les portes du forum s’ouvriront alors à vous !

LES CHIENS BANDITS

membre de l'Association Cynophile de Villeneuve La Guyard
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
liens amis
accessoires canin Chien
EDUCATION CANINE
LES CHIENS BANDITS propose l'éducation canine par correspondance, et conseil selon les méthodes enseignés lors des formations de conducteur de chien de défense, et en club. Pour plus de renseignements inscrivez-vous sur le forum.

Partagez | 
 

 Chiens destinés aux laboratoires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mimo
Admin
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 40
Localisation : Yonne

10072010
MessageChiens destinés aux laboratoires.

Michel Carré est le plus important fournisseur agréé de chiens pour les laboratoires, c'est pourquoi One Voice a passé plusieurs mois à enquêter sur son élevage. M. Carré est installé depuis 26 ans dans l'Yonne à côté de Mézilles, environ une trentaine de kilomètres à l'ouest d'Auxerre. Il aime manifestement la discrétion car, sur la petite départementale 99 longeant ses bâtiments, seule une pancarte indique le lieu-dit: Les Souches. Pas de publicités ni de panneaux, seulement le calme des forêts entourant sa propriété, calme parfois troublé par des aboiements qui ne dérangent que quelques rares voisins à des kilomètres de là.

Des dizaines de batiments

De multiples aboiements s'échappent des constructions sans fenêtres, notamment d'un grand bâtiment vert à ventilation artificielle. II y a aussi une maternité, non loin de l'habitation familiale, car les Carré vivent là. A part des labradors - visibles - et des bergers allemands qui ne le sont pas mais dont on nous a indiqué la présence, on voit surtout des centaines et des centaines de beagles ayant accès à de petites courettes Là, ils sont manifestement en surnombre 17 femelles visibles ont été dénombrées un soir dans l'un d'entre eux. II pourrait y en avoir 20 dans chaque unité, qui ne fait pas 100 m2. Rappelons que la loi exige au minimum 5 m2 par chien dans un chenil, mais on semble l'ignorer au CEDS (Centre d'élevage du Domaine des Souches, leur nom commercial). Sur ce vaste site, personne n'est présent pour empêcher les chiens de se battre, comme nous l'avons constaté à plusieurs reprises. Les morts sont partiellement dévorés par leurs congénères. Témoignage : «Au matin, j'ai retrouvé plusieurs fois des têtes et quelques restes... >>. Nous supposons que les chiens blessés ne sont pas vendus aux laboratoires et deviennent des reproducteurs ou son euthanasiés comme l'avait révélé l'investigation secrète dans un des élevages d'Harlan en Grande-Bretagne (voir Animaction n°15). Et s'ils se trouvent momentanément en surnombre par rapport aux commandes des « clients », les animaux sont tués également.

Témoignages d'anciens employés

One Voice a rencontré des personnes ayant travaillé dans ce chenil, notamment Jean-Claude Witrant qui a passé cinq années là et a accepté d'être cité. Voici à quoi ressemble la vie des chiens. Ils ne mangent qu'une fois par jour, le matin avant le nettoyage.«0n nous interdisait de les caresser : pas de familiarisation avec eux !» II y avait aussi des élevages d'autres animaux, dont des sangliers, mais ils ont été supprimés, « de même que tous les lapins de garenne du secteur, par le piège ou le poison: ils risquaient d'exciter les chiens et de les faire aboyer. » M. Witrant souligne que le nombre réel de chiens détenus et produits est un mystère. Le site avait été conçu pour 500 reproductrices, déjà annoncées voici un quart de siècle. Ce chiffre est sans doute dépassé aujourd'hui. D'après lui, il atteindrait un millier de reproducteurs. On fait faire aux femelles 3 portées en 2 ans, avec une portée moyenne de 5 chiots survivants. Cela représente presque 8 chiots par femelle et par an, soit près de 4000 pour ce « centre d'élevage». OneVoice annonce 3000 chiens produits annuellement par CEDS pour les laboratoires, mais ce chiffre semble bien en dessous de la réalité, hélas. En 1982/84, il y avait déjà 200 femelles, et environ 1000 chiens et chiots en permanence - dont s'occupaient alors 6 employés. Maintenant 14 personnes travaillent là, en plus du couple Carré. Les périodes de chaleur des chiennes sont gérées par ordinateur. Nous avons entendu d'atroces histoires de césariennes pratiquées notamment par M. et Mme Carre: « M. Carre était nul, et en tenant moi-même des chiennes, j'ai vu de vraies boucheries : il sortait de leur ventre des morceaux de boyaux au lieu des chiots ... Son épouse, Monique, s'en tirait mieux. » Notons toutefois, à part un éventuel exercice illégal de la médecine vétérinaire et de vieux faits prescrits comme ceux-ci, que nous ne pouvons rien reprocher légalement à la société CEDS en matière de mauvais traitements ou d'actes de cruauté. Les textes de loi sont inefficaces dans ce domaine précis. Et rappelons que, réglementée par un décret de 1987, la fourniture de chiens pour les laboratoires est légale, comme l'expérimentation animale.

Quel sort pour les chiens ?

Essentiellement utilisés dans le domaine de la toxicologie, les beagles sont livrés aux laboratoires à partir de 4 mois, mais plus fréquemment vers un an, rarement après. Bientôt, nous vous présenterons des cas précis liés à d'autres investigations. Quant aux vieux reproducteurs, ils sont tués et brûlés sur place, comme c'est arrivé massivement il y a 2 ans, au point de gêner des villageois vivant pourtant à 2,5 km. II semble qu'aucun cadavre ne parte à l'équarrissage comme l'exige pourtant la loi (c'était du moins le cas il y a quelques années). Nous avons aussi découvert - lors d'une autre enquête qu'il nous est impossible de dévoiler pour l'instant - que beaucoup d'animaux (chiens, mais aussi lapins chez d'autres fournisseurs) sont sacrifiés pour leur sérum. Modifié, il est utilisé pour essayer de pallier des rejets de greffes par exemple. C'est une lucrative opération car ce sérum spécial est vendu plus de 5 F (soit 0,76 ?) le millilitre. Quand les stocks manquent, on peut exsanguiner complètement l'animal. Nous avons de bonnes raisons de croire que cela est aussi réalisé sur place, aux Souches - il n'y aurait donc pas que de l'élevage. Mais il n'est pas certain que cette hideuse pratique soit assimilée pleinement à de l'expérimentation animale, car c'est une « euthanasie humaine » dont les victimes ne sont même pas comptabilisées dans les statistiques officielles.

[img]

Quelle stratégie ?

Au plan moral, vous connaissez la position de One Voice en faveur de l'abolition de toute expérimentation animale - et pas seulement pour les chiens. Pour l'heure, seul un combat juridique peut être vraiment utile aux milliers de victimes de cet élevage. Or nous avons noté un certain nombre d'irrégularités, notamment liées à des nuisances environnementales, et One Voice a déposé plainte. Nous pourrons vous expliquer toute la stratégie dans quelques mois. Mais il sera difficile de faire cesser le sordide commerce de M. Carré qui semble très protégé. Par exemple, la Direction des services vétérinaires de l'Yonne ne semble rien avoir à lui reprocher... Toutefois, nous ne pouvons rester les bras croisés après ce lucide constat. Avec votre aide, One Voice va faire beaucoup de « publicité » à cet homme qui la fuit tant !

Actions

Vous vous étiez mobilisés nombreux contre le projet Marshall à Montbeugny. One Voice a besoin de votre collaboration maintenant, pour rendre tristement célèbre un bourg de la même taille: Mézilles. Tous ensemble, faisons la preuve que se cacher au fin fond des forêts ne sauvera pas éternellement les pourvoyeurs d'animaux « de laboratoires »! Rappelons enfin que notre campagne pour l'arrêt de toute utilisation de chiens dans les laboratoires se poursuit, comme celle de nos homologues britanniques de la BUAV. Tout en redisant que nous n'oublions pas les autres espèces d'animaux victimes d'expérimentations. En plus des campagnes « cosmétiques » et « objection de conscience », avec les investigations de One Voice, vous aurez bientôt la preuve de notre travail en faveur des chats, des souris, des lapins et des singes. Pétitions, cartes postales, tracts (parfois encore au nom de Talis mais ce n'est pas gênant) sont toujours disponibles, n'hésitez pas à les commander. Et merci d'aider One Voice a poursuivre son travail d'investigation. II requiert beaucoup de rigueur, de patience et des moyens importants. Votre soutien est donc vital.

Source : One Voice.

POUR PLUS D'INFOS, ALLEZ SUR LE SITE DE http://www.protection-des-animaux.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-chiens-bandits.forumactif.com

 Sujets similaires

-
» Manifestation le 10 septembre 2011 à Mézilles contre l'élevage de chiens destinés aux laboratoires
» Italie : Sauvetage de chiens destinés à l'expérimentation
» Un Saint Bernard pour un enfant autiste
» Un professeur Serbe sauve la vie de 500 chiens destinés à l'euthanasie
» ELEVAGE DE CHIENS pour les laboratoires : protestez
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Chiens destinés aux laboratoires. :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Chiens destinés aux laboratoires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES CHIENS BANDITS :: informations :: Défense animal-
Sauter vers: